• Facebook Social Icon

Dr. Philippe Zangger       -         cabinet.zangger@deckpoint.ch        -          +41 21 683 12 13

Prothèse partielle

 

PROTHESE PARTIELLE DU GENOU:

1. LA PROTHESE UNICOMPARTIMENTALE

aussi appelée "hémiprothèse" ou "demi-prothèse".

Certains problèmes de genou peuvent être traités par une prothèse partielle, c'est-à-dire une prothèse qui ne remplace que les surfaces articulaires et le ménisque d'un seul côté du genou.

Exemple:

        

L'opération est moins lourde que la prothèse totale, l'incision est un peu moins grande, la rééducation est plus rapide, et la fonction du genou est "plus naturelle" après coup.

On peut envisager de poser cette prothèse pour les indications suivantes:

- arthrose dégénérative ne touchant qu'un compartiment du genou, l'interne ou l'externe, 

- usure après excision du ménisque plusieurs années auparavant, 

- nécrose isolée: zone d'os qui meurt sans raison particulière, et qui provoque des douleurs à la charge, 

- usure sur jambes en "X" ou jambes en "O"

Il faut compter avec un séjour hospitalier de 3 à 7 jours, et une rééducation d'environ 2 mois. Des cannes ne sont nécessaires que durant 3 semaines environ.

 

2. LA PROTHESE ROTULIENNE

Dans certains cas, l'arthrose du genou ne touche que la partie rotulienne:

 

Dans ce genre de cas, on peut ne remplacer que l'articulation entre la rotule et le femur, ou fémoro-patellaire.

 

La prothèse consiste en un "bouton" rotulien en polyéthylène (variété de plastique ultra-résistant), et en un "bouclier" in inox poli que l'on insère sur le haut du femur.

 vue de la prothèse de profil:

Cette prothèse est conçue pour des patients relativement jeunes et actifs, jusqu'à 60-65 ans environ; elle permet de "gagner du temps" sur la progression de l'arthrose, en assurant une bonne fonction du genou presque sans douleurs pendant des années. Il est cependant probable qu'une seconde opération deviennent nécessaire si l'arthrose progresse dans les autres compartiments du genou.

On peu s'attendre à une récupération assez rapide après l'opération, plus rapide en tous cas qu'après une prothèse totale, laquelle est beaucoup plus invasive.